Flash special

IMAGE Intégration: la Tunisie accélère son adhésion à la CEDEAO !
mardi 21 novembre 2017
(Agence Ecofin) - En visite à Tunis, ce lundi, le président de la commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Marcel de Souza, et les autorités tunisiennes ont signé un mémorandum d’entente visant la mise en place d’une feuille de route, pour la... Read More...

La politique dans les mosquées : Alpha Condé prie à Bambeto et Cellou Dalein à Mamou et Sidya était déjà passé par Boffa et Boké !

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 
Share

Les mosquées de Conakry et celles de l’intérieur du pays sont devenues des lieux privilégiés par nos politiciens pour faire les yeux doux aux militants. En cette période de quête d’électeurs en prélude à la présidentielle de 2015, chacun y va de sa stratégie. Ainsi, ce vendredi 20 février, l’actualité à Conakry reste dominée par la visite inopinée qu’Alpha Condé a effectuée à la grande mosquée de Bambeto. Il y a effectué sa prière du vendredi saint.

 

Cette visite d’Alpha Condé à la mosquée de Bambeto, où curieusement la plupart des militants de l’opposition tués durant les manifestations ont reçu les derniers hommages, est très significative. Elle s’inscrit dans la logique des tournées dans les mosquées de la capitale que le Chef de l’Etat effectue depuis plusieurs mois. On pourrait donc ne pas la considérer comme anodine. A ce qui semble, l’accueil a été très chaleureux pour Alpha Condé. Même si certaines mauvaises langues, qui ne souhaitent sans doute pas qu’Alpha se réconcilie avec les jeunes de l’axe Bambeto-Hamdallaye-Coza, disent le contraire. Quoiqu’il en soit, le geste du Président Condé est à saluer…

Pendant qu’Alpha Condé cherchait à s’attirer l’amitié des habitants de Bambeto, Cellou Dalein, lui, était du côté de Mamou. Le chef de fil de l’opposition a fait la prière de 14 du vendredi à la grande mosquée de la ville-carrefour. Après, il s’est rendu dans la famille du fils du dernier imam de Timbo pour présenter ses condoléances suite au décès du khalife de Mamou. Cellou Dalein, en terrain conquis, va poursuivre son périple pour Dalaba, Pita et Labé.

Bien avant Alpha Condé et Cellou Dalein, Sidya Touré, président de l’UFR, s’était prêté à la même stratégie. Il avait été sollicité récemment par les notables de quelques 107 mosquées de Boffa et Boké, précisément le 10 janvier dernier. « Apres toutes les prières et bénédictions, le Président a dans sa communication décrit la situation socio-politique et économique du pays et a demandé aux imams plus de prières, mais aussi d’engament et d’action pour une Alternance en 2015 », rapportait le site ufrguinee.com. Comme quoi, la politique n’est pas interdite dans les mosquées ! Même si, dans biens d’endroits, certains politiciens risqueront de prêcher dans le désert. Malgré les espèces sonnantes et trébuchantes qui accompagnent souvent ces genres de rituels. Allahou Akbar !

Share