Flash special

IMAGE Malversation à l'OGP: Voici le scandale qui a emporté Paul Moussa Diawara !
mardi 12 juin 2018
Un rapport d’audit d’abord de l’inspection générale d’Etat (IGE) a décelé des manquements dans la gestion du désormais ancien directeur de l’Office guinéen de Publicité, Paul Moussa Diawara. Ensuite c’est un cabinet d’expertise comptable qui en vient à presque la même... Read More...

Affaire Planète FM contre Mme Martine Condé : la Cour Suprême autorise la Radio à émettre et à Mandian de parler.Mais…

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 
Share

CONAKRY,07 JUIN 2013-La Cour Suprême vient de statuer sur la requête en annulation de la décision du Conseil National de la Communication fermant la Radio Planète FM pour un mois et suspendant son Directeur Général Mandian Sidibé d’un mois de parole. La Radio va continuer à émettre et Mandian à animer ses différentes rubriques.

 

C’est un précédent que vient de faire la Cour Suprême. Pour la première qu’un médias est fermé par l’autorité de régulation de l’information en Guinée, en se fondant sur une loi caduque ( la Loi L006, de décembre 1991, portant sur la liberté de la presse), justice a été faite.

Ce jeudi, l’Union des Radios  et Télévisions Libres de Guinée (Urtelgui) avait annulé à la dernière minute « une journée sans presse » qu’elle projetait pour manifester sa désapprobation suite à la décision prise le 30 mai dernier par le Conseil National de la Communication. L’Urtelgui avait accepté de « différer »  cette journée en attendant que la Cour Suprême se prononce, suite à une sollicitation de Me Christian Sow, ministre de la justice.

S’il faut considérer cette « défaite du CNC », comme une victoire de la presse guinéenne, Mandian Sidibé et Planète FM ne doivent pas dormir sur leurs lauriers. La Directeur Général de Planète FM devrait désormais  veiller au respect strict de l’éthique et de la déontologie dans le traitement des informations. Il faudrait absolument séparer les commentaires du traitement des faits.

Share