https://www.facebook.com/Bocej.gn/

Flash special

IMAGE Le Ministre Mouctar Diallo parmi les 100 meilleurs acteurs en 2019.
mercredi 6 novembre 2019
Il y a des hommes et des femmes qui travaillent d’arrache-pied pour faire avancer leur pays sans faire pour autant de bruit. C’est justement pour reconnaitre et magnifier les efforts de ces personnes que le Consortium des Organisations non-gouvernementales pour la Promotion de l’Excellence en... Read More...

Alpha attaque Cellou, Sidya et Kouyaté : Et Kassory, Tibou, Kiridi…. ?

Share

Alpha Condé continue à entretenir le flou autour de son intention de briguer un 3ème mandat. L’homme se positionne toujours comme potentiel candidat à la présidentielle de 2020 afin de barrer la route de Sékouthoureyah à ses opposants tous anciens Premiers Ministres de feu Conté.

 

Dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères de Iqd Mediaş, Alpha Condé martèle que si la Guinée a connu une évolution si catastrophique, c’est dû aux Premiers Ministres. «  Le peuple connait ce qu’ils ont fait. Personne ne souhaite aujourd’hui le retour de l’un d’entre eux au pouvoir, les gens aspirent à autre chose. (…) », a déclaré le président guinéen.

Ces propos sont contradictoires aux actes posés par Alpha Condé. Durant ces neuf ans de gouvernance, il a fait appel presque à tous ceux qui ont travaillé avec feu Général Lansana Conté. Sidya Touré a été son Haut Représentant et a démissionné parce qu’il s’est rendu compte qu’Alpha ne tenait pas en compte ses conseils. Lansana Kouyaté qui l’avait accompagné au second tour de la présidentielle et qui avait même des ministres dans son gouvernement a, lui aussi, fini par quitter Alpha Condé à cause de sa mauvaise gestion du pays. Ahmed Tidiane Souaré, ancien Premier Ministre guinée, avait été nommé ministre conseiller à la présidence. Mais il a été vite limogé.

Ibrahima Kassory Fofana, l’actuel Premier Ministre Guinéen, est un ancien cacique du pouvoir de feu Général Conté. Kassory avait largement contribué à dilapider les ressources du pays avant d’aller se réfugier aux Etats-Unis. Il est rentré en Guinée pour créer un parti Politique GPT. Candidat malheureux à la présidentielle de 2010, Kassory sera un des opposants les plus farouches à Alpha avant de le rejoindre en 2018 en fondant son GPT au RPG AEC.

Toujours dans  l’écurie d’Alpha Condé, on compte la présence de Naby Youssouf Kiridi Bangoura, ancien ministre de la Décentralisation et de l’Administration du Territoire. Actuellement porte-parole de la Présidence de la République, Kiridi Bangoura qui avait servi à tous les échelons du temps de feu Conté est considéré comme l’une des éminences grises pour la nouvelle Constitution.

Il y a également Tibou Kamara qui avait écrit un livre sur Conté et qui a courtisé tous les hommes proches de feu Conté avant d’être président du Conseil National de la Communication, ministre des Télécommunications. Au décès de Conté, Tibou Kamara retournera sa veste pour servir la junte au pouvoir sous l’ère Dadis puis sous le Général Sékouba Konaté. Après l’accession d’Alpha au pouvoir, Tibou Kamara sera banni par le nouveau régime avant de revenir à nouveau servir comme conseiller personnel puis ministre d’Etat en charge de l’Industrie et des Petites et Moyennes Entreprises. Beaucoup de guinéens s’attendaient à ce que Tibou démissionne lorsqu’il a été question du 3ème mandat. Mais il continue à servir loyalement Alpha. Mais il a aujourd’hui maille à partir avec  certains caciques du RPG AEC.

En faisant toujours un faux procès aux anciens Premiers Ministres Guinéens, tout en laissant ceux qui sont à ses côtés et qui avaient servi Conté, Alpha Condé noie le poisson. La nouvelle constitution qu’il veut proposer aux guinéens ressemblerait bien, à s’y méprendre, à un texte de règlement de compte. Il ne serait pas exclu qu’Alpha fasse figurer dans cette constitution une limitation d’âge en fonction des âges  qu’auront en 2020  Sidya, Cellou, Kouyaté et consorts. Mais Amoulanfé

 

Share