Flash special

IMAGE Pagaille dans la révision du fichier électoral: le président de la CENI rassure !
dimanche 1 décembre 2019
Communiqué-Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) voudrait adresser ses vives félicitations aux populations guinéennes pour leur grandiose mobilisation devant les Commissions administratives d’établissement et de révision des listes électorales (CAERLE),... Read More...

Consultations pour un 3ème mandat : Ibrahima Kassory Fofana vers l’échec !

Share

Le Premier Ministre Guinéen Ibrahima Kassory Fofana va s’engager dans un trou sans fond les prochains jours. Alpha Condé en plaçant l’entière confiance à Kassory Fofana pour conduire des consultations autour du projet de nouvelle Constitution (donc un 3ème mandat ) cherche à le décrédibiliser de plus. Il se fonde sur une Constitution qu’il pourfend pour reconnaître qu’il revient à son Premier Ministre de conduire le dialogue social et politique.

 

Ibrahima Kassory Fofana aura du mal à légitimer des consultations autour d’un projet de nouvelle constitution à une année de la fin du second et dernier mandat d’Alpha Condé. Il est déjà fragilisé par le refus catégorique des membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de participer à ces pourparlers. « A ces conspirateurs et ennemis du Peuple au cynisme sans égal, le FNDC répond :qu’il n’y aura aucune consultation, encore moins de discussion autour d’un changement de Constitution. Il n’y aura pas de référendum ! Il n’y aura pas de 3ème Mandat! Il n’y aura pas de débat sur le parjure ! »,  peut-on lire dans un communiqué publié par le FNDC.

 Pour qui sait qu’au sein du FNDC il y a les plus grandes formations politiques de l’opposition (UFDG, UFR, BL, PEDN, PADES….) on se demande bien s’il n’y aura pas consultations à sens unique. Beaucoup estime qu’Alpha et son Premier Ministre ne jouent pas franc jeu dans cette affaire. En plus, Ibrahima Kassory Fofana avait déclaré haut et fort qu’il soutient doublement la nouvelle constitution dont il n’avait pas vu les couleurs. Difficile qu’il puisse se mettre au-dessus de la mêlée.

Au fait, ces consultations constituent juste une sorte de guet-apens, un subterfuge de plus mis en place pour légitimer le projet de 3ème mandat. Alpha Condé et Ibrahima Kassory Fofana cherchent juste une échappatoire pour soutenir demain avoir eu 90% de oui pour aller à une nouvelle constitution. Il n’est pas exclu que des partis politiques qui se réclameraient de l’opposition soient  conditionnés pour meubler ces consultations. Il en est de même au niveau des organisations de la société civile et des centrales syndicales.

Déjà, il y a  beaucoup de structures de jeunes, des femmes et d’ONG de la société civile qui ont officiellement déclaré leur adhésion au projet. Ibrahima Kassory Fofana peut bien compter sur ces entités pour justifier ces rencontres afin de vider à nouveau les caisses de l’Etat. Beaucoup de milliards ont été débloqués pour acheter des consciences pour la nouvelle constitution. Beaucoup d’autres seront sortis pour valider cette mamaya à la Primature. Ibrahima Kassory Fofana n’a même pas besoin d’un discours pour ça. Qu’il engage les consultations demain, ça n’étonnera personne. Les résultats, non plus !

Share