Flash special

IMAGE Guinée : Alpha fait régner l’attentisme dans le pays !
vendredi 13 avril 2018
Alpha Condé est un fin roublard politique. Il a toujours réussi à s’en sortir dans des situations les plus difficiles en usant de cette roublardise. Entouré par des conseillers qu’ils n’écoutent que très peu, le Président Guinéen joue sur l’usure du temps pour continuer à berner... Read More...

Guinée : Alpha condé joue le jeu des businessmen de la crise!

Share

Le malheur des uns, fait le bonheur des autres, dit un adage très populaire. La crise sociale et politique qui prévaut en Guinée fait à nouveau tomber les masques sur le vrai visage de certains cadres et hauts responsables de l’Administration. Chacun essaie de profiter de la situation pour mieux se positionner afin de profiter des deniers publics.  L’annonce faite par Alpha Condé de procéder à un profond remaniement du gouvernement en vue de sortir de la crise suscite des appétits partout.

 

Aujourd’hui, la Guinée traverse des moments difficiles. Certains cadres, au lieu de chercher à calmer la situation, essaient d’en profiter pour se faire des choux. On pompe de l’argent de gauche à droite pour payer des groupes d’opinion, des femmes, des journalistes et des communicants pour jeter l’opprobre sur les syndicalistes qui ont des réclamations légitimes.

Ceux qui accusent sont ceux-là même qui ne souhaitent que le pire pour continuer à sortir des sous dans les caisses de l’Etat. Des montants qui, s’ils étaient économisés, allaient aider à satisfaire en partie aux demandes des enseignants qui croupissent dans la misère.

Alpha Condé joue le jeu de ces businessmen des crises tapis au sein du RPG Arc-en-ciel, des médias privés et du gouvernement en financement des projets qui n’aboutiront pas. Apparemment, le Chef de l’Etat guinéen n’a pas tiré les leçons de la débâcle du RPG AEC aux communales dans des villes où des ministres, directeurs généraux et simples cadres avaient promis la victoire moyennant plusieurs milliards de Francs Guinéens. 

Le Président Condé et ses proches jouent avec le feu en continuant à croire en ces jeunes militants tapis dans les médias publics et privés et ces ministres qui ont peur d’être éjectés de leurs postes. Ce se ne sont ni les donzos sortis de la savane ni les milices encore moins des jeunes manipulés un peu partout à Conakry qui parviendront à éteindre le feu qui est en la demeure.  Ce n’est pas, non plus, en accusant des acteurs de la société civile et des hommes politiques de tirer les ficelles de la grève du SLECG version Aboubacar Soumah que cette crise trouvera une solution.

Alpha Condé devrait voir la situation en face, prendre le taureau par les cornes, pour satisfaire aux nobles revendications sociales et politiques. En plus, si les opposants et les acteurs de la société civile sont parvenus à manipuler tout ce beau monde, ça devrait donner à réfléchir aux dirigeants actuels.

Share