Flash special

IMAGE Mines:Fenêtre de tir chinoise pour la bauxite guinéenne
mardi 18 juillet 2017
Le premier producteur du continent est sur les écrans radar de l’empire du Milieu, grand consommateur de ce métal tiré de l’alumine. Mais, s’il veut y rester, il devra rapidement resserrer ses liens avec Pékin. Read More...

Ibrahima Chérif Bah : « En matière de dépense, Conté était un enfant de cœur face à Alpha »

Share

Ibrahima Chérif Bah, vice-président chargé des relations extérieures et de la communication du parti UFDG, était l’invité de l’émission Œil de Lynx, de la radio Lynx FM, ce lundi. Il est revenu sur les faits qui ont milité en sa faveur pour occuper ce poste par intérim, évoqué sa gestion de la BCRG de 1996 à 2004 et ses relations avec le défunt président Lansana Conté ; entre autres.

 

Ibrahima Chérif Bah a persisté et signé qu’il n’a pas pris le poste de Bah Oury. Pour lui, la vice-présidence en charge des relations extérieures et de la communication était  vacante depuis 2015 de jure et de facto depuis 2011.

L’ancien Gouverneur de la BCRG dit être militant du parti UFDG depuis 2007, puisqu’il fait partie de ceux qui ont encouragé Cellou Dalein Diallo à s’engager en politique. Il nie avoir bénéficié de la bénédiction de la Coordination Haali Pular ou d’avoir nommé parce que originaire de Pita.

Le vice-président par intérim du parti UFDG a aussi parlé de ses relations d’avec feu Général Conté.  Il soutient avoir été éjecté de son poste à la BCRG par un lobby qui avait tout le temps voulu faire de la politique à la BCRG. Il témoigne que Conté était un Président qui savait écouter ses interlocuteurs et qu’à aucun moment il n’est venu en personne prendre de l’argent à la BCRG au temps où il était gouverneur. «  En matière de gestion et de dépenses, Lansana Conté était un enfant de cœur par rappport à ce qui se passe actuellement. Il n’avait pas un milliard  de Francs Guinéens par mois…. », a révélé Ibrahima Chérif Bah.

Le vice-président en charge des relations extérieures du parti UFDG a regretté de voir la Guinée dans une situation économique délétère alors qu’Alpha s’est fait entouré des cadres comme Kassory Fofana, Mady Kaba Camara, Sidya Touré et Ousmane Kaba.

 

Share