https://www.facebook.com/Bocej.gn/

Flash special

IMAGE FNDC : Tibou Kamara sur la liste des promoteurs du 3ème mandat !
lundi 9 septembre 2019
Le Front National pour la Défense de la Constitution a rendu publique ce lundi 09 septembre la troisième liste de ce qu’il qualifie « des complices du coup d’Etat constitutionnel en planification en Guinée ». Au total, dix personnalités ( ministres, députés, directeurs généraux et... Read More...

Abou Bakr, Directeur de la Radio Lynx FM convoqué à la DPJ !

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

(Mise à jour )Abou Bakr, Directeur de la Radio Lynx FM est convoqué à son tour lundi 19 août à 10h00 par des limiers de la DPJ au niveau de la section Cyber-criminalité. Les motifs invoqués: Délits contre l'autorité publique. Cette plainte pourrait être liée à l’émission Œil de Lynx du 31 juillet avec Mme Sano Doussou Condé.

 

C’est un secret de polichinelle. Depuis cette émission avec Mme Sano Doussou Condé, les informations sur une éventuelle convocation des animateurs de l’émission Œil de Lynx ont circulé à Conakry. La Haute Autorité de la Communication avait été saisie par le Procureur de la République près le TPI de Kaloum pour avoir les copies de cette émission. On apprendra quelques semaines après que la plainte concernerait plutôt Mme Sanou Doussou Condé. Voilà que ce vendredi,  un agent de la DPJ appelle Abou Bakr, le Directeur de la Radio Lynx FM pour lui annoncer qu’il est attendu à la DPJ lundi 19 août. Naturellement, il répondra à cette convocation.

Les plaintes à l’encontre des journalistes et hommes politiques à la Direction Centrale de la Police Judiciaire se suivent et se ressemblent. Les hommes des médias sont particulièrement les plus menacés. Mohamed Bangoura, DP de mosaïqueguinee.com , dont le procès reprendra le 09 septembre prochain, est déjà passé à la barre.  Mamadou Hassimiou Souaré, Directeur de Publication de Africaguinee a aussi reçu des appels de menaces de convocation d’un agent de la DPJ. Ces successions de plaintes témoignent de la volonté du régime d’Alpha Condé de museler les médias.  

 

Share