Flash special

IMAGE Malversation à l'OGP: Voici le scandale qui a emporté Paul Moussa Diawara !
mardi 12 juin 2018
Un rapport d’audit d’abord de l’inspection générale d’Etat (IGE) a décelé des manquements dans la gestion du désormais ancien directeur de l’Office guinéen de Publicité, Paul Moussa Diawara. Ensuite c’est un cabinet d’expertise comptable qui en vient à presque la même... Read More...

Présidentielle au Libéria: Qui de Weah ou Boakai l'emportera ?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share
Les Libériens votent depuis ce matin dans le cadre du second tour des présidentielles 2017. Ils sont appelés à choisir entre George Weah, la légende du football africain et Joseph Boakai, le vice-président actuel. Il s'agit d'un duel au cours duquel les programmes politiques sont moins considérés par rapport à la personnalité des candidats.

Ce mardi 26 décembre est un jour décisif au Liberia. Une page se ferme alors qu'une nouvelle est sur le point de s'ouvrir. Ce mardi matin, même si la mobilisation est timide, beaucoup de médias locaux signalent quelques attroupement dans les centres de votes, lesquels sont ouverts de 8h00 à 18h00 GMT. Comptant pour le second tour de l'élection présidentielle, ce scrutin permettra aux Libériens de décider d'entre George Weah et Joseph Boakai, qui sera le successeur de Ellen Johnson Sirleaf. Après un temps d'attente long de deux mois et demi, au cours desquels les camps se sont livrés batailles par devant les instances judiciaires du pays, au total 2,1 millions d'électeurs sont annoncés.

Si au premier tour, le taux de participation a été de 75% il reste très incertain pour ce second tour. Quelques heures avant l'ouverture des bureaux de vote, certains observateurs ont manifesté leurs inquiétudes concernant les séquelles de la célébration de la fête de Nativité. Joseph Boakai a même invité ses sympathisant et partisans, à éviter de ''trop boire'' le jour de Noël afin de pouvoir aller voter le lendemain. Il faudra attendre la fin de la journée avec la fermeture des bureaux de vote pour avoir le taux de participation réel.

Peu importent les programmes ?

Le duel qui oppose le vice-président Joseph Boakai et George Weah paraît moins être un duel des programmes politiques d'un duel des personnalités et des allégeances. D'un côté, il y a Boakai, le vice-président, un expérimenté politicien, de 73 ans qui peut être sûr du soutien du chef de l'Etat, Ellen Johnson Sirleaf et de l'autre, il y a Weah, star du football, ancien sociétaire du PSG et de l'AC Milan dans les années 1990, seul et unique africain Ballon d'or France Football (qu'il a d'ailleurs décroché un 26 décembre, en 1995) et donc légende africaine et mondiale du football.

Si le premier est connu dans la lutte politique pour l'éclosion du pays, le second est aussi connu pour sa générosité et pour assister bien de fois le pays en des temps sombres. Les passés des deux concurrents auront un poids certains dans le choix des citoyens. Mieux, comme le rapporte la BBC dans un reportage, le vice-président de madame Sirleaf est surnommé dans l'opinion ''Sleepy Joe'' (Joe l'endormi), pour caricaturer un manque de dynamisme qui lui est reproché alors que son challenger, George Weah se voit reprocher une légèreté de sa campagne et une certaine inexpérience politique.

Quoiqu'il en soit, les deux candidats sont tous les deux convaincus de leur victoire.

 
Share