Flash special

IMAGE Intégration: la Tunisie accélère son adhésion à la CEDEAO !
mardi 21 novembre 2017
(Agence Ecofin) - En visite à Tunis, ce lundi, le président de la commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Marcel de Souza, et les autorités tunisiennes ont signé un mémorandum d’entente visant la mise en place d’une feuille de route, pour la... Read More...

Economie

Affaire des 4 milliards CFA d’Alpha saisis à Dakar : la BCRG tente-t-elle de masquer les magouilles du Président Guinéen ?

Note utilisateur:  / 0

CONAKRY,23 AOUT 2014-L’article publié par notre confrère seneweb et portant sur la saisie d’un jet privé à Dakar transportant près de 4 milliards de Francs CFA du Président Alpha Condé, a semé la panique au sein du pouvoir à Conakry. Absent du pays pour des raisons de santé, selon certaines indiscrétions, Alpha Condé qui se trouverait à Tunis, aurait sommé la Banque Centrale de la République de Guinée de le sauver. Aussitôt dit, aussitôt acté par un communiqué officiel dont nous vous livrons le contenu.

Lire la suite...

Mines: Forécariah Guinea Mining (FMG) vers la faillite ?

Note utilisateur:  / 0

Mauvaise gestion, trafic d'influence, malhonnêteté vis-à-vis des fournisseurs, querelles internes, manque de lisibilité en terme de responsabilités et prérogatives des partenaires : ce sont entre autres les maux dont souffre Forécariah Guinée Mining SA (FGM SA) dont les travaux d'exploitation du minerai de fer à Yomboyeli, dans la préfecture de Forécariah sont aux arrêts. C’est du moins  le constat qui ressort des échanges que nous avons eus avec certains prestataires de service du consortium, du chef de village de Layah…

De sources concordantes, Guinéenews© a appris que la minière FGM SA, un consortium composé de Bellzone et de la chinoise (?) GDC Commercial  & Logistics pour exploiter le minerai de fer de Yomboyeli, gisement à forte teneur de fer, fait encore parler de lui. 

Selon ces sources minières, généralement crédibles, le 16 juillet dernier, le dernier sous-traitant, CIS Catering qui s'occupe de la restauration a plié bagages de la mine de Yomboyoli et du port de Contah, situés dans la sous-préfecture de Farmoriyah (district de Layah). Raison invoquée selon nos informations : le consortium n'arrive pas à payer les prestations de service de restauration un montant avoisinant le million de dollars américains. Non contente des relances faites par son sous-traitant pour son paiement, la compagnie minière a empêché celui-ci de récupérer son matériel, et cela avec la complicité du directeur Michael Rinaldi en même temps directeur général de Bellzone.

« C'est un nouvel épisode de l'affaire (FGM SA) face à ses créanciers qui ne font que grossir une liste déjà inquiétante ! Tenez, le bureau Veritas (un des sous-traitants) qui a fait une saisie du matériel se trouvant au port de Contah, dans la préfecture de Forécariah, il y a deux semaines, le leader en télécoms en Guinée Orange-Guinée qui a bloqué la flotte téléphonique, WBHO parti, JMS (Jamy Mining Services avec plus 400 employés en chômage technique) qui poursuit en justice, le syndicat des travailleurs qui, lui aussi poursuit en justice son employeur (FGM SA), Total-Guinée qui menace de ne plus fournir le service de carburant… vous comprendrez dès lors que cette compagnie traverse une véritable crise de gestion financière en ce moment avec ses sous-traitants qu'elle n'arrive pas à payer », nous affirme un agent d'une des sociétés prestataires de service.

«Ce consortium qui n'a désormais aucune crédibilité vis-à-vis de ses sous-traitants, est convoqué tout le temps par l'inspection du travail et au ministère des Mines pour des problèmes liés à son activité douteuse sur le terrain. Et sa créance face à ses sous-traitants s'élèverait à environ six millions de dollars (6.000.000 USD) » précise-t-il. 

 

« Michel Rinaldi, directeur général de Bellzone et en même temps de la mine se trouve être le troisième à occuper ce poste en 3 ans (après Bryan Pearce et Phil Mason, tous deux débarqués de FGM SA) ; les Chinois de la GDC ne veulent plus de lui non seulement sur la mine de Yomboyeli, mais aussi au port de Contah, et cela depuis le début de cette semaine. En plus, les communautés villageoises n'en voulaient pas non plus ! Il a été à l'origine des brouilles entre les villageois et la préfecture par l'intermède des députés ressortissants de Forécariah depuis  un petit moment » ajoute-t-il. 

 

Ce projet de FGM SA, selon notre interlocuteur, serait maudit car c'est le troisième directeur de projet qui devra être mis à la touche après Bryan Pearce, limogé en 2012 et Phil Mason qui n’a fait qu'un passage éclair à la tête du consortium.

 

Pire, poursuit-il, « les sous-traitants locaux ont mis la clé sous la porte pour faute de paiement car, à leur tour, ils ne peuvent plus respecter les délais de paiement qu'ils avaient donnés à leurs fournisseurs, n'étant eux-mêmes pas payés par la FGM SA. Ce sont donc environ plus de 460 emplois directs et indirects qui sont en péril, suite au comportement peu orthodoxe de ce consortium, géré de la façon la plus opaque qui puisse exister…»

 

 « Il importe de souligner que l’arbitrage du ministère des Mines et de l’inspection du travail a été infructueux » affirme-il.

 

En fait, dans la joint-venture formée par ce duo, la minière Bellzone est chargée de l'exploitation du minerai de fer à Yomboyeli et la GDC Commercial & Logistics est chargée de la gestion et de la maintenance des infrastructures. Créée le 14 septembre 2009 sous Dadis pendant la transition, la GDC Commercial & Logistics est une autre filiale d’Africa development Corporation (ADC), elle-même filiale conjointement de  la China International Fund Singapour, China Sonangol International Holding Singapour et l’État guinéen.

 

C’est justement  à cause de ces ramifications, rapportent nos sources, qu’il était difficile de la retracer ou de la poursuivre en cas de non-paiement des créances ou d'insolvabilité. « Aujourd’hui, Bellzone suit ses opérations à Kalia (où le même Michel Renaldi est persona non grata) et la GDC a transféré les siennes en Sierra Leone. Donc, il n’y a aucun interlocuteur valable capable de régler les créances. Voilà la difficulté à laquelle les sous-traitants sont confrontés…» regrette notre interlocuteur. 

 

Joint au téléphone par Guinéenews© ce 18 juillet, le chef de village de Layah, M. Yansané a déclaré avoir eu vent de rumeurs faisant état de la fermeture de la société FGM SA. « Avant-hier (mercredi 16 juillet, ndlr) le préfet m’a appelé pour me dire que les gens disent que la société a fermé, mais que renseignements pris, il s’est avéré que l’information était fausse. Il affirme par contre qu'il y a beaucoup de difficultés entre le personnel et le directeur, Michel Rinaldi. J'ai appris aussi que les sous-traitants d'ici ont commencé à partir. Le travail de nos enfants, c’est notre source de revenus. Mais ils ont abandonné nos enfants sans rien nous dire. J'ai même appris que la société qui préparait leur déjeuner (CIS Catering) a pris ses bagages pour partir. Pourtant, beaucoup de nos enfants y travaillaient. La société n'a jamais rien fait pour le village… » déplore-t-il.

 

Interrogé par Guinéenews© samedi 19 juillet, Michel Rinaldi, directeur général de Bellezone et de FGM-SA qui est mis en cause dans cet article n’a pas voulu s’étaler sur le sujet. « Je ne souhaite pas m'exprimer dans ce dossier et je ne suis pas autorisé à parler à la presse. Mon objectif, c'est tout simplement de sauver le maximum d'emplois possible. J'ai une mission éthique, un devoir social, c'est de sauvegarder le maximum parmi les 400 emplois que nous avons parce que nous avons des devoirs envers les communautés » a affirmé Michel  Rinaldi au téléphone de Guinéenews©.

 

À suivre…

 avec Guineenews

Déclaration d’une mission des services du FMI en Guinée !

Note utilisateur:  / 0

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par Mr. Harry Snoek a séjourné à Conakry du 22 mai au 6 juin 2014 pour conduire les discussions sur la quatrième revue du programme appuyé par un accord du FMI au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC)1, approuvé par le Conseil d’administration du FMI le 24 février 2012 (voir Communiqué de presse No. 12/57) pour un montant de 128,52 millions de DTS (soit environ 198 millions de dollars).

Lire la suite...

Après le retrait de la concession de BSRG: Vale se retourne contre son allié !

Note utilisateur:  / 0

Le géant brésilien a rejoint en 2010 BSGR sur une concession minière en Guinée. Selon Conakry, cette dernière a été acquise par le biais de «pratiques de corruption». Vale se dissocie de son allié et l’attaque devant une cour d’arbitrage à Londres.

Lire la suite...

Elections communales des représentants de la CCIAG : Une sainte pagaille a miné le démarrage du vote !

Note utilisateur:  / 0

CONAKRY,16 MARS 2014-Ce dimanche, tant bien que mal, les élections des représentants communaux de la Chambre du Commerce, d’Industrie et d’Artisanat de Guinée (CCIAG) se sont tenues dans les 5 communes de Conakry. Le démarrage du scrutin a connu des fortunes diverses. A Kaloum, c’était la sainte pagaille à cause de la falsification des listes d’émargement. Les mêmes problèmes ont été constatés à Ratoma et Matam. A Dixinn et Matoto, faute d’un consensus, les élections ont été reportées à la semaine prochaine.

Lire la suite...

Tribune Libre /Simandou :Des révélations fracassantes sur la manigance des cadres Guinéens !

Note utilisateur:  / 1

CONAKRY,03 MARS 2014-L’on ne cessera jamais de le dire : l’ennemi de la Guinée, ne sont autres que des guinéens. Surtout ces soi-disant ‘’grands intellectuels’’. Eux qui préfèrent les étrangers s’enrichir des richesses du sous-sol guinéen au détriment de leurs compatriotes. Les lignes qui suivent vous en disent long sur comment des ministres de 1997 à 2013, c'est-à-dire du temps Conté au temps Condé ont tripatouillé le secteur des mines. Le cas  Simandou, notamment.

Lire la suite...

Médias guinéens: " La place du journaliste économique et financier", selon Bachir Sylla

Note utilisateur:  / 0

Le samedi 1er février dernier, notre confrère Bachir Sylla, rédacteur en chef du quotidien privé La République et secrétaire général du réseau des journalistes économique de Guinée (REJEG), a animé une conférence-débat à la Maison de la presse sur le thème « la place du journaliste économique et financier dans les médias guinéens » pour mettre en exergue un domaine important dans la vie socioéconomique du pays grâce au soutien de l’ONG Search For Commun Ground.

Lire la suite...

Ministère des Mines et de la Géologie : Kerfalla Yansana entend mettre fin à la pagaille !

Note utilisateur:  / 0

CONAKRY,31 JANVIER 2014-Kerfalla Yansané  a pris ce jeudi ses fonctions de nouveau ministre d'Etat guinéen aux Mines et à la Géologie. Dans son discours, il a souligné fermement que la pagaille est terminée. Une mise au point qui concerne non seulement les travailleurs de son département mais aussi, mais surtout les sociétés minières évoluant en Guinée.Nous vous proposons l'intégralité du discours de Kerfalla Yansané.

Lire la suite...

Il y a sept mois, le drame de la plage de Lambanyi

Note utilisateur:  / 1

Au moins cinq corps sans vie ont avaient été retrouvés suite à une bousculade survenue le 1er janvier 2014 sur un pont en bois menant à la Plage de Lambanyi. A l’origine du drame, la remontée soudaine de l’eau de mer aux environs de 21heures. La Croix Rouge Guinéenne et les services de sécurité s’activent sur le terrain à la recherche d’éventuels survivants et d’autres corps. Au total, il y avait eu treize morts.

Lire la suite...

Examen du budget 2104 par le CNT : Un trou de 14 milliards de Francs Guinéens découvert dans le budget du Ministère de la Pêche !

Note utilisateur:  / 0

CONAKRY,31 DECEMBRE 2013.Le Conseil National de la Transition doit boucler aujourd’hui sa session extraordinaire portant sur l’examen du projet de loi de Finances 2014. La session risque d’être close sans des éclaircissements sur un trou de 14 milliards constatés sur les 28 milliards de recettes que le ministère de la Pêche et de l’Aquaculture dit avoir remis au Trésor Public guinéen.

Lire la suite...