Flash special

La Cour Suprême statue ce mercredi sur l'excès de pouvoir de la HAC contre Espace FM
mercredi 8 novembre 2017
A la suite de la décision N°010/SP/HAC du 02 novembre 2017 de la Haute Autorité de la Communication (HAC) qui a ordonné la suspension de la radio Espace FM et l’ensemble de ses stations relais sur le territoire national pour une durée de 7 jours, allant du 3 au 9 novembre 2017 inclus, la... Read More...

Guinée: Lancement d'un guichet unique pour le traitement des permis miniers !

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 
Share

Conakry, Guinée, le 8 Juillet 2016: Le Groupe de la Banque mondiale et  le Gouvernement de la République de Guinée, ont annoncé aujourd'hui le lancement du Guichet unique du Secrétariat Permanent en charge du traitement accéléré des demandes de licences, permis et autres autorisations nécessaires dans la mise en œuvre des Grands projets miniers et d'infrastructures.

 

 

Le Guichet unique a été conçu par le gouvernement avec l'appui du Groupe de la Banque mondiale et la Banque Africaine de développement  dans le souci d'améliorer le climat des affaires et encourager le développement du secteur minier, qui inclut entre autres la bauxite et les minerais de fer.

 

Ce nouveau guichet est appelé à réduire considérablement le temps de traitement des licences, permis et autres autorisations nécessaires pour le développement des activités minières y compris les études environnementales, et la construction des routes et chemins de fer. Des chargés  de dossiers travailleront avec les entreprises minières et les départements ministériels pour accélérer le processus de délivrance des licences. Un site Internet (http://licences.mines.gov.gn) a été conçu pour faciliter l'accès à l'information sur les différentes licences et autres ressources indispensables.

 

« La mise en place du Guichet Unique de délivrance des permis et autorisations pour les projets miniers intégrés est une avancée décisive dans la reforme initiée par le gouvernement afin de faciliter la mise en œuvre rapide et efficace des projets miniers et pour rendre plus attractif le climat des affaires dans notre pays. » a affirmé le Ministre des Mines et de la Géologie Abdoulaye Magassouba.

 

Le Groupe de la Banque mondiale apporte également son appui au Gouvernement de Guinée sur les réformes du climat des affaires qui permettront de renforcer le dispositif de délivrance des licences en vue d'améliorer l'efficacité, la transparence et la prévisibilité des relations avec les investisseurs et les opérateurs économiques. La prochaine phase vise à simplifier le processus et les procédures de délivrance des licences à travers l'informatisation du guichet unique, qui devra être par ailleurs facile d'accès aux usagers. Les réformes proposées contribueront à accroître le développement économique et bénéficieront aux petites et moyennes entreprises  qui sont les moteurs de la création d'emploi et de l'innovation.

 

« Nous sommes heureux d'accompagner les efforts du Gouvernement visant à lever les contraintes qui freinent la croissance économique de la Guinée », selon Rachidi Radji, le représentant de la Banque mondiale en Guinée. « Le Guichet unique est une étape importante dans le processus d'amélioration du climat des affaires et permettra aux opérateurs économiques de réduire les délais d'obtention des licences et les coûts des investissements, ce qui facilitera la croissance économique ».

 

Le Groupe de la Banque mondiale a apporté son assistance à la Guinée en vue d’améliorer le climat des affaires, réduire les difficultés et les coûts liés à la mise en place, l'opérationnalisation et la croissance des entreprises. Cette assistance comprend la mise en œuvre de réformes  dans les domaines tels que le démarrage et la gestion d'une entreprise, les politiques d'investissement, les réformes fiscales, la modernisation et l'adoption d'un code nouveau des investissements. La Banque mondiale a également facilité la mise en place du « Guinea Business Forum », première plateforme de dialogue public privé dans le pays.

Pour plus d'informations, consulter www.worldbank.orgwww.miga.org et www.ifc.org.

Share