Flash special

IMAGE Statut de Jérusalem: Donald Trump met le feu aux poudres au Proche et Moyen Orient !
vendredi 8 décembre 2017
Les premières manifestations ont éclaté jeudi, au lendemain de la décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Read More...

Décret : Pourquoi Alpha Condé a limogé Makalé des AE et André Loua de la Pêche ?

Share

Dans la soirée du 22 août, le Président Alpha Condé a limogé la ministre guinéenne des Affaires Etrangères Mme Bah Makalé Camara et celui de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime  André Loua. Ils sont respectivement remplacés par Mamady Touré, ancien ambassadeur et Représentant de la Guinée auprès de l’ONU à New-York et  Frédéric Loua, ancien Directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale au niveau de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

 

Mme Makalé a été limogé alors qu’elle s’envolait pour Maputo (Mozambique) afin d’assister au sommet de la CICAD. Les raisons de son limogeage s’expliqueraient par sa mauvaise gestion du dossier des citoyens guinéens bloqués récemment à Dakar alors qu’ils revenaient d’Alger (Algérie). Alpha Condé n’aurait pas du tout apprécié cette humiliation de plus de guinéens dans le territoire sénégalais.

D’autant plus que lors du dernier sommet de l’Union Africaine, c’est encore le ministre sénégalais des affaires étrangères qui avait mis les pieds dans le plat du chef de l’Etat guinéen, en déclarant que son pays n’avait pas besoin d’un troisième mandat à la tête du Secrétariat de l’UA pour le NEPAD. On reprocherait également à Makalé Camara une mauvaise coordination de la diplomatie guinéenne et surtout elle manquerait de réactivité à des moments où la Guinée est indexée. Ça avait été le cas lorsque les Etats-Unis ont mis le pays sur la liste noire des Etats où la pratique d’êtres humains est courante.

 Pour ce qui est du départ du gouvernement de André Loua, les mauvaises langues disent qu’il n’a pas du tout été à la hauteur. Malgré l’imposition d’un repos biologique dans les eaux territoriales guinéennes, les pêcheurs se plaignent de son immixtion dans la vente des licences de pêche aux navires étrangers. Le flou entretenu également dans l’implication des chinois dans la vente du poisson en Guinée et qui avait frustré les mareyeuses de Conakry, serait une autre cause du départ du ministre guinéen de la pêche. Sans oublier que récemment, la découverte d’ailerons de requins dans des bateaux chinois pêchant sur les eaux guinéennes avait donné une mauvaise image du pays d’Alpha Condé.

Selon nos informations, ce 22 août dans le projet il y avait quatre ministres du gouvernement Mamady Youla sur le départ. Mais le décret concernant les deux autres n’aurait pas été enregistré à temps au Secrétariat du gouvernement. Il y a donc un autre chamboulement gouvernement en perspective.

Share