Flash special

IMAGE Pagaille dans la révision du fichier électoral: le président de la CENI rassure !
dimanche 1 décembre 2019
Communiqué-Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) voudrait adresser ses vives félicitations aux populations guinéennes pour leur grandiose mobilisation devant les Commissions administratives d’établissement et de révision des listes électorales (CAERLE),... Read More...

Manifestation du FNDC : Un acte 5 réussi et l’acte 6 annoncé pour le Stade de la Mission !

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

Les membres du Front National de Défense de la Constitution (FNDC) ont battu le pavé ce mardi 26 novembre. La particularité de l’action a été celle de demander la libération des leaders du FNDC détenus dans les prisons guinéennes pour avoir dit « Non » au tripatouillage de la Constitution. Le cortège est parti du Rond-Point de la Tannerie en passant par Kondébounyi, Concasseur, Hamdallaye jusqu’à l’Esplanade du Stade du 28 Septembre.

 

Tout le long de ce parcours, les manifestants ont dénoncé la volonté d’Alpha Condé de se maintenir au pouvoir par la force. Cellou Dalein Diallo (UFDG), Sidya Touré (UFR), Faya Millimono (BL), Abdoul Kabélé Camara (RGD), Aliou Bah (MoDel) ont rejoint les milliers de manifestants à l’Esplanade du Stade du 28 septembre.  La plupart des discours ont été axés sur le fait que le peuple de Guinée est contre le 3ème mandat.  

Sidya Touré a martelé que la première mesure est celle de demander la libération des leaders du FNDC. Pour lui, ces grandes mobilisations démontrent que personne n’est pour la nouvelle Constitution. Cellou Dalein Diallo a abondé dans le même sens, demandant également une mobilisation des jeunes. Il a vanté leur engagement à braver le soleil en se déshydratant pour demander à Alpha Condé de renoncer au projet de 3ème mandat.

Foniké Mangué, Coordinateur par intérim du FNDC, annoncé la nouvelle manifestation pour le 03 décembre 2019. L’itinéraire sera du rond-point de la Tannerie jusqu’au Stade de la Mission, dans la commune du Kaloum.  Selon Foniké Mangué, ces manifestations ne s’arrêteront que lorsque les leaders du FNDC seront libérés, Alpha Condé aura renoncé au 3ème mandat et des enquêtes ouvertes pour dénicher les auteurs des cas de meurtres et de violences lors des précédentes manifestations du Front.

Share