https://www.facebook.com/Bocej.gn/

Flash special

IMAGE Abou Bakr, Directeur de la Radio Lynx FM convoqué à la DPJ !
vendredi 16 août 2019
(Mise à jour )Abou Bakr, Directeur de la Radio Lynx FM est convoqué à son tour lundi 19 août à 10h00 par des limiers de la DPJ au niveau de la section Cyber-criminalité. Les motifs invoqués: Délits contre l'autorité publique. Cette plainte pourrait être liée à l’émission Œil de Lynx... Read More...

Le FNDC appelle à la publication des biens mal acquis des promoteurs du 3ème mandat !

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

Déclaration-Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) adresse ses chaleureuses félicitations aux fidèles musulmans de Guinée qui viennent d’achever dans la foi et la sérénité le mois Saint de Ramadan, mois de pardon et de pénitence, de communion et de paix. Qu’ALLAH le TOUT PUISSANT exauce nos prières et bénisse notre Pays et l’ensemble de ses filles et fils.

 

Ce mois de repentance n’aura malheureusement pas échappé au débat artificiellement créé par les tenants du pouvoir sur la nécessité de doter la Guinée d’une nouvelle Constitution, alors que l’objectif poursuivi est d’empêcher l’alternance démocratique pour maintenir au pouvoir le Président actuel au-delà de son second et dernier mandat. En effet, il est important de rappeler qu’à aucun moment le peuple n’a exprimé de rejet quant à la Constitution actuelle. C’est dans ce contexte d’instrumentalisation du peuple que la déclaration de soutien du Gouvernement à une ‘’nouvelle constitution’’ intervient en mai dernier alors même que le Premier Ministre, Chef de gouvernement, affirme ne l’avoir jamais vue, de même que le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux démissionnaire. Cet état de fait est révélateur de l’absence totale  d’honnêteté et de patriotisme, ainsi que d’un déficit chronique de moralité dans la gestion des affaires publiques, parce qu’il dénote que ça pourrait être ainsi de tous les dossiers cruciaux de l’Etat.

La publication des photographies de certains promoteurs du Coup d’État Constitutionnel en cours, a conduit le pouvoir à réagir au travers d’un communiqué lu sur les ondes de la Radio-Télévision Guinéenne (RTG) et publié sur la page officielle du Ministère de l’Information, dans lequel étaient proférées des menaces et intimidations en tous genres à l’endroit du FNDC. Cependant, les rédacteurs dudit communiqué ont préféré se retrancher derrière le nom de ‘’mouvance’’, comme s’ils redoutaient les conséquences prochaines de leur forfaiture. Aucune manœuvre dilatoire ne saurait détourner le FNDC des objectifs fixés au service de la défense des intérêts du peuple, au moment où une infime minorité promeut par tous les moyens, notamment illégaux, la défense de leurs intérêts personnels.

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) prend acte de l’évolution du rôle de la RTG vers la croisade de propagande qu’elle mène actuellement au service du troisième mandat, en violation des obligations élémentaires de neutralité rattachées au service public. Face à cette radicalisation qui trahit aisément des signes d’affolement du régime, il n’y a qu’une seule alternative : laisser s’installer la dérive autoritaire en cours et acter le déclin de nos libertés chèrement acquises, ou opter pour la défense acharnée des valeurs républicaines auxquelles nous demeurons particulièrement attachés.

Fidèle à sa démarche initiale, le FNDC redoublera de vigilance afin qu’aucun complice du Coup d’État constitutionnel en cours, quel que soit son origine, son statut et son rang, n’échappe à la documentation de ses actes et propos susceptibles d’engager de potentielles poursuites judiciaires. C’est pourquoi la publication des photos des ennemis de la Guinée se poursuivra pour que les responsabilités des uns et des autres soient situées en temps opportun.

Dans cet esprit, le FNDC invite tous les guinéens issus de ses démembrements, notamment au Sénégal, en France, en Belgique, aux États Unis, au Canada, mais aussi en Guinée, à entamer, sans délai, la recherche et la communication d’informations sur les biens mal acquis appartenant à toute personne se rendant complice de la forfaiture en cours. Une base de données, créée à cet effet, viendra alimenter les éléments de preuves nécessaires à l’enclenchement des poursuites susmentionnées, en écho aux dispositions de la Constitution qui qualifient les crimes économiques d’imprescriptibles. Le FNDC prend acte de l’intérêt manifesté par certaines institutions, à l’instar des Nations Unies et de la Cour pénale internationale (CPI) quant à leur suivi particulièrement attentif de l’évolution de la situation en Guinée.

Le FNDC félicite enfin les guinéens de l’intérieur comme de l’extérieur pour la mobilisation massive, l’engouement et l’esprit de citoyenneté que développe chez eux la défense de la Constitution du 7 mai 2010. Leur détermination à faire rayonner la démocratie, l’État de droit et le respect des libertés individuelles et collectives n’a d’égale que les forts enjeux nationaux de cohésion sociale et de stabilité en présence. Le combat amorcé requiert en outre la mobilisation de moyens humains, matériels et financiers conséquents, à même de permettre, sur l’étendue du territoire national et à l’étranger, le déploiement d’actions diverses et variées nécessaires à sa réussite. Des indications précises seront fournies à cet effet dans les prochains jours.

‘’Non au 3ème Mandat ; Pas de Référendum ; Non au Coup d’État Constitutionnel ; Non au glissement’’

                                                                                   Conakry, le 07 juin 2019

                                                                                                                                  Le FNDC

 

Share