https://www.facebook.com/Bocej.gn/

Flash special

IMAGE Mobilisation des fonds: Solidarité pour Thi'ânguel
samedi 9 février 2019
Je voudrais aujourd’hui vous parler de notre frère Thiâ’nguel. Dans l’affaire Mohamed Koula Diallo, avec certains amis, nous avons décidé de lui apporter notre soutien pour la justice. Pour cela, nous avons besoin du soutien massif de tous les amis qui ont soif de justice et de vérité.... Read More...

Troisième mandat : Bantama lance la campagne au RPG AEC !

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

A l’Assemblée Générale Ordinaire du RPG AEC ce samedi, Sanoussy Bantamy Sow a dit tout haut ce qui se disait jusque-là : la constitution guinéenne n’émane pas du peuple. Il a juré qu’Alpha Condé restera au pouvoir jusqu’en 2025. Si la politique était de la fiction, on aurait tout simplement applaudi Bantama Sow, membre du Bureau Politique National du parti au pouvoir. Malheureusement, il s’est lourdement trompé de cible.

 

Ce n’est pas la première fois que des partisans d’un troisième mandat pour Alpha Condé s’en prennent à la légitimité de la Constitution adoptée en 2010 par le Conseil National de la Transition. Certains vont jusqu’à dire qu’elle a même été signée par un Général putschiste. Seulement voilà !

Ce n’est que maintenant que ces thuriféraires de l’impossible 3ème mandat se préoccupent de la légitimité populaire de la Constitution.  Lorsque le 21 décembre 2010 et en 2015 Alpha Condé prêtait serment sur la même Constitution, personne n’a trouvé à redire. Tout le monde au sein du RPG AEC l’avait applaudi des deux mains. Sanoussy Bantama Sow qui était encore sain et sauf, savait bel et bien que cette constitution était l’émanation des hommes et femmes de l’époque qui constituaient le CNT. Il y avait dedans du tout y compris des militants et cadres du RPG AEC, notamment l’innénarrable Amadou Damaro Camara.

Lorsque Sansy Bantama Sow demande aux militants du RPG AEC s’ils sont prêts à poursuivre la continuité, en précisant que la Constitution est contre le peuple, il franchi complètement le Rubicon. Et le ministre guinéen de la Culture va jusqu’à demander à ceux qui veulent succéder à Alpha Condé en 2020 de préparer leurs cercueils.  C’est un véritable acte de guerre qu’il lance ainsi à tous les guinéens.

Share