https://www.facebook.com/Bocej.gn/

Flash special

IMAGE Tounoi Inter-Sous Préfectoral de Télimélé: Match d'ouverture le 23 mars !
jeudi 21 mars 2019
Dans le but de raffermir leurs liens d’amitié et de solidarité en vue d’organiser une grande campagne de sensibilisation pour l’implication de chacun et de tous dans le développement de leur préfecture d’origine, les filles et fils de Télimélé organisent un tournoi de football qui se... Read More...

Nouvel an 2019 : Ce que les guinéens attendent du discours d’Alpha !

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

Le nouvel an 2019 s’annonce sur des chapeaux de roues en Guinée. Comme il est de coutume, le président Alpha Condé doit adresser son message de nouvel an aux guinéens ce 31 décembre 2018. Si beaucoup de guinéens ne rêvent pas trop d’entendre de bonne nouvelles pour 2019, ils espèrent tout de même qu’Alpha Condé abordera des thèmes importants pour le devenir du pays.

 

La première des choses qu’Alpha Condé devrait annoncer,  c’est la reprise effective des négociations avec le SLECG d’Aboubacar Soumah pour mettre fin à la grève qui secoue le système éducatif primaire et secondaire depuis le 03 Octobre 2018. Alpha Condé et Kassory ne doivent pas continuer   à faire semblant d’ignorer cette crise qui affecte les enfants des plus pauvres. S’il aime véritable la Guinée, Alpha Condé doit trouver une solution à cette grève. C’est très honteux que la situation reste en l’état juste à cause de   l’orgueil du Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana. D’ailleurs, il devrait limoger e dernier qui, depuis qu’il a été nommé, n’a fait qu’apporter de la poisse.

Le deuxième message fort que les guinéens attendent d’Alpha Condé, c’est de mettre fin à la crise politique liée à la mauvaise organisation de la mise en place des exécutifs des commune. C’est encore une honte guinéenne que de voir que depuis le 04 février 2018(bientôt un an) le pays ne parvienne pas à sortir de ces élections. Le chef de l’Etat doit franchement admettre la défaite de son parti à Matoto et dans les autres circonscriptions électorales.

Alpha doit aussi profiter de cette situation pour annoncer la tenue des élections législatives avant le 31 mars 2018. Faute de quoi, les institutions seront toutes bancales. La Guinée doit avoir l’habitude d’organiser les élections à bonne date. Puisque tout report des législatives pourrait impacter la tenue de la présidentielle en 2020.

A propos de cette présidentielle, les guinéens souhaiteraient entendre dans le message de nouvel an d’Alpha qu’il ne compte pas briguer un troisième mandat. Même si la Constitution actuelle lui impose deux mandats, sa prise de parole pourrait taire les thuriféraires qui s’agitent sur les réseaux sociaux et dans certains médias publics et privés.

L’autre question qui préoccupe les guinéens en 2019, c’est bien la levée des P.A qui sont installés le long de l’axe Hamdallaye-Bambeto-Bomboly-Coza-Enco5-Wanindara-Kagbelen. Ces barrages ont démontré la restriction des libertés individuelles et collectives. Ils n’ont plus leur raison d’être en 2019. Puisque les opposants semblent avoir abdiqué en ce qui concerne les manifestations, à cause du gaz toxique employé lors de leurs marches, Alpha doit annoncer sa victoire contre eux et renvoyer les agents des forces de défense et de sécurité dans les casernes.

Dans son message de nouvel an 2019, les guinéens ne voudraient pas du tout entendre Alpha Condé revenir sur les premières pierres posées concernant les voiries urbaines et pistes rurales. Ils souhaitent qu’ils attendent la fin des travaux pour s’enorgueillir. Il y a eu beaucoup de promesses non tenues, nous devrions donc attendre de voir.

Sur le plan des droits humains, l’année 2019 devrait être celle la lutte contre l’impunité. Les manifestations des militants de l’opposition ont fait plus d’une centaine de mort. Alpha Condé devrait annoncer l’ouverture des vraies enquêtes sur ces dossiers. Sans oublier que le procès des présumés auteurs du massacre du 28 septembre 2019 doit normalement s’ouvrir et une annonce dans ce sens est souhaitée.

Toujours en matière de droits humains, Alpha Condé est attendu pour offrir la grâce à des prisonniers célèbres comme Mme Fatou Badiar et autres commandant AOB.

Sur le plan économique, malgré l’embellie annoncée récemment par le ministre de l’Economie et des Finances concernant la situation macro-économique du pays, Alpha Condé ne devrait pas, non plus, occulter la lutte contre la corruption. En plus, la réduction tant annoncée du train de vie de l’Etat devrait être marquée par l’amélioration des conditions de vie des populations. Un taux de croissance même de mille chiffres qui ne contribuent pas à réduire les inégalités entre riches et pauvres est un leurre. Le panier de la ménagère devrait proprement sentir cette croissance. Et ce n’est pas une réduction de 500 GNF du prix du litre à la pompe qui augure des lendemains meilleurs.

 Quoiqu’il en soit, beaucoup de défis attendent le gouvernement en 2019, notamment dans les domaines de l’accès au logement à prix modéré, l’acquisition d’infrastructures sanitaires et scolaires de qualité et des moyens de communication qui répondent aux besoins des Guinéens. Bonne et heureuse année 2019 !

Share