Flash special

IMAGE Siaka Barry:«Sékou Souapé a été le premier à me parler d’un troisième mandat pour Alpha » !
lundi 2 juillet 2018
Siaka Barry, ancien ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique était l’invité de l’émission Œil de Lynx de la radio Lynx FM ce lundi 02 juillet 2018. Il a dénoncé l’augmentation du prix du litre à la pompe, expliqué les raisons de son limogeage du gouvernement et... Read More...

Dansa Kourouma : « Nous installerons des acteurs de la société civile dans les communes si… !»

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

Dansa Kourouma, président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéennes (CNOSCG) est revenu ce mardi sur les principaux points de blocage des travaux sur l’examen du contentieux électoral lié aux communales du 04 février 2018. Il dit que la société civile et la communauté internationale ont proposé tout de même une sortie de crise basée sur un accord politique additionnel autour de la gestion des exécutifs des communes.

Invité de l’émission Œil de Lynx de la radio Lynx FM, Dansa Kourouma a mis les pieds dans les plats des politiciens. Il s’est dit très déçu par le comportement des acteurs de la mouvance et de l’opposition au niveau du Comité de suivi. Selon lui, personne n’est sur la voie de prendre en compte les préoccupations des populations.

Ainsi, la proposition de la communauté internationale et du CNOSCG consiste à demander aux partis politiques de s’entendre lors du choix des maires partout où il y a des contentieux. Ainsi, chaque formation politique demanderait à ses élus de voter pour le candidat de celui qui estime avoir été victime de vol.

« Cette demande est la meilleure parce qu’elle ne viole pas la loi. Elle permettra aussi à chacun d’avoir au moins un droit de regard sur la gestion de la chose publique », a annoncé Dansa Kourouma, président du CNSOCG, Si cette proposition n’est pas accepté, souligne-t-il, la société civile installera ses éléments au niveau desdites communes.

 

Share