Flash special

IMAGE Malversation à l'OGP: Voici le scandale qui a emporté Paul Moussa Diawara !
mardi 12 juin 2018
Un rapport d’audit d’abord de l’inspection générale d’Etat (IGE) a décelé des manquements dans la gestion du désormais ancien directeur de l’Office guinéen de Publicité, Paul Moussa Diawara. Ensuite c’est un cabinet d’expertise comptable qui en vient à presque la même... Read More...

Aboubacar Makissa des impôts victime de sa propre turpitude !

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

A bien lire les opinions relayées par certains médias de la place concernant Aboubacar Makissa Camara, Directeur National des Impôts, il faudrait bien s’interroger si l’intéressé n’est pas victime de sa propre turpitude. Les choses qui se disent concernant cet homme sorti de nulle part sont loin d’être des mensonges. Malheureusement, moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes, il a acheté le silence de plusieurs médias sur les détournements auxquels il se livre en longueur de journée au niveau de Direction Nationale des Impôts.

 

Puisque le ridicule ne tue pas, Makissa pense que les gens mentent sur lui dans l’optique de récupérer le poste juteux qu’il occupe actuellement. Au contraire, lui aussi se battrait rudement afin d’être le futur ministre du budget ou de l’Economie et des Finances. Puisque tout le monde rêve qu’un éventuel changement de gouvernement pourrait aider Alpha à sortir de la crise sociale et politique actuelle.

En attendant, Makissa il est prêt à débourser toute l’or du Bouré pour rester à la tête de la DNI.  Il faut être aveugle pour ne pas voir qu’il fait partie effectivement des cadres de l’administration qui se sont injustement enrichis sur le dos de l’Etat.

En créant des structures ou  des associations qui militent en faveur d’un éventuel troisième mandat pour Alpha Condé, en dépensant plusieurs millions de Francs Guinéens pour la victoire du parti présidentiel aux dernières communales, le Directeur National des Impôts cherche à amuser la galerie. S’il est aujourd’hui brocardé par son entourage (qui sait bien de quoi il parle), c’est tout simplement parce qu’il gère mal les maigres ressources de la Guinée dans un contexte où les enseignants réclament une revalorisation de leurs salaires.

Si le Directeur National des Impôts se vante d’avoir réussi l’exploit  d’agrandir l'assiette fiscale, c’est très prétentieux de dire  qu’il veille à la sécurité des recettes générées à cet effet. Sinon, comment peut-il être fier «  de son engagement financier » pour la victoire du RPG AEC aux communales du 04 février 2018. Où a-t-il eu pris cet argent pour financer la campagne électorale du parti au pouvoir ?

Si Makissa était social et très dépensier avant d’être nommé Directeur National du Budget, on peut tout simplement dire qu’Alpha Condé s’était alors trompé. On ne nomme pas quelqu’un de dépensier à la tête d’une structure censée rapportée de l’argent à l’Etat.

Osons l’écrire : l’extravagance avec laquelle des hommes comme Makissa dilapident les ressources de l’Etat et le train de vie élevé de certains ministres, sont les signes précurseurs du malaise dans le pays. Les syndicalistes n’ont pas eu tort de demander à Alpha Condé de réduire au maximum le train de vie des ministres et autres Directeurs Généraux.

Haba de Coza

Share