Flash special

IMAGE Communales: Retrouvez vos bureaux de vote via Orange, Cellcom et Mtn !
samedi 3 février 2018
La Commission électorale nationale indépendante informe les électeurs que pour connaître son bureau de vote, il suffit d’envoyer gratuitement par SMS, son numéro d’identifiant de 8 chiffres situé en haut et à gauche de la carte d’électeur au 8047. Read More...

Communales 2018: La colère de Cellou Dalein Diallo

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

Au lendemain du vote du 04 février, Cellou Dalein Diallo a fait un premier bilan avec nos confrère de guineenews. Le chef de file de l'opposition guinéenne est très amer face au mauvais déroulement du scrutin. Lisez plutôt !

 

"Dans la matinée, le scrutin s’est déroulé relativement bien. Mais à partir de l’après-midi, des fraudes flagrantes ont été enregistrées à Conakry et à l’intérieur. Notamment l’utilisation abusive des procurations à Kissidougou, et à Conakry, par la complicité des chefs de quartier et des agents de la CENI. Or, la CENI a limité l’usage des procurations à cinq par bureau de vote. Dans plusieurs bureaux de vote, il y a eu du bourrage des urnes sur la base de la procuration et des cartes d’électeurs non retirées par les titulaires. Ensuite, nous avons enregistré des violences contre les membres de l’opposition. Le candidat du PEDN à Kankan a été bastonné, son véhicule caillassé. Le député de l’UFDG, Aissatou Bantignel Barry, la marraine de Kissidougou, a été bastonné. A Dixinn, le premier responsable de l’UFDG a été arrêté, malmené et incarcéré, avec trois de ses compagnons. Je viens d’apprendre que le préfet de Dubréka a interrompu la centralisation des résultats à la CEPI pour que les opérations se fassent dans son bureau. Ce qui est anormal. Ce n’est pas son rôle. Ce n’est pas au préfet de la faire. Mais c’est une compétence exclusive de la CENI. Nous avons alerté la CENI. Nous n’avons obtenu, malheureusement, aucune réaction. Des chefs de quartiers ont confisqué des PV à leur niveau. Des PV parallèles ont circulé.

Share