Flash special

La Cour Suprême statue ce mercredi sur l'excès de pouvoir de la HAC contre Espace FM
mercredi 8 novembre 2017
A la suite de la décision N°010/SP/HAC du 02 novembre 2017 de la Haute Autorité de la Communication (HAC) qui a ordonné la suspension de la radio Espace FM et l’ensemble de ses stations relais sur le territoire national pour une durée de 7 jours, allant du 3 au 9 novembre 2017 inclus, la... Read More...

SENACIP 2017 : Une clôture au goût d’inachevé pour Gassama boudé par ses collègues !

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

Le ministre de l'unité nationale et de la citoyenneté a été boudé par ses collègues ministres ce mardi 07 novembre à l'occasion de la clôture de la SÉNACIP 2017 au Palais du peuple. Aucun membre du gouvernement n’a effectué le déplacement. Alpha Condé qui aurait attendre le discours de clôture de Gassama avant de tenir le sien a brûlé les étapes en improvisant un petit speech avant de s’eclipser.Ainsi Diaby Gassama Khalifa a déclaré que l’aventure  de la SENACIP pour lui s’arrête à cette deuxième édition.

 

La SENACIP qui avait bien démarré et qui a connu un succès retentissant à Conakry et à l’intérieur du pays se termine avec un goût d’inachevé. Alpha Condé qui, à la cérémonie d’ouverture avait préféré se rendre à Monrovia, n’a pas non plus été bien partant pour la clôture. Arrivée tard dans la salle des congrès, il  n'avait pas préparé de discours. Il a juste tenu à remercier le ministre Gassama pour dit-il  la réussite de cette deuxième édition. Son adresse au public présent et qui attendait de lui un message fort n'a duré qu'environ deux minutes.

Aussitôt fini son discours improvisé, le Président de la République a quitté les lieux. Il aurait dû patienter que le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté dise d’abord son discours-bilan de la semaine. Mais puisque aucun membre du  gouvernement n’était dans la salle, Alpha Condé a sans doute souhaité à son tour ne pas durer sur les lieux.
Une situation qui a irrité Gassama Diaby qui a mis à côté son discours préparé pour la circonstance. Il s’adressera en ces termes à l’assistance : ''j’ai voulu servir ce pays, mon pays, ma nation. Je peux ici sans l'erreur ou l'ombre d'aucun doute exprimer avec une grande sérénité que pour moi l'aventure de la SENACIP s'arrête à cette deuxième année. Je n'organiserai pas la troisième édition de la SENACIP. J’ai servi mon pays. Je l'ai servi loyalement. Je l'ai servi honnêtement. Je l'ai servi avec mon coeur. Je l'ai servi avec mon sang. Je l'ai servi avec mon honneur. Je suis fier d'être Guinéen. J'annonce que la troisième édition, je ne l'organiserai pas. Merci à tout le monde ''.

Ainsi va la Guinée. On n’applaudit jamais ceux qui se battent pour des vraies valeurs. On n’encourage pas ceux qui portent les nobles causes. Le gouvernement de Mamadi Youla a failli en ne soutenant pas Diaby Gassama Khalifa qui a toujours œuvré pour la bonne cause. Mamadi Youla et son équipe ont fait preuve de manque de solidarité à l’endroit de leurs collègues. C’est une faute que l’histoire retiendra. Cette histoire retiendra également que Daiby Gassama Khalifa aura réussi son pari contre vents et marrées. Il aura montré un bon chemin à suivre pour les futures générations. 

Mamadou Bah

Share