Flash special

La Cour Suprême statue ce mercredi sur l'excès de pouvoir de la HAC contre Espace FM
mercredi 8 novembre 2017
A la suite de la décision N°010/SP/HAC du 02 novembre 2017 de la Haute Autorité de la Communication (HAC) qui a ordonné la suspension de la radio Espace FM et l’ensemble de ses stations relais sur le territoire national pour une durée de 7 jours, allant du 3 au 9 novembre 2017 inclus, la... Read More...

SENACIP 2017: Gassama à l'assaut des ordures du marché Enta !

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

Ce dimanche, cinquième jour de la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix, le ministre Khalifa Gassama Diaby a fait sa première étape à l'esplanade du stade du 28 septembre. Là, il a été accueilli par des jeunes leaders de la société civile. Le ministre a invité ces jeunes activistes venus des 5 communes de Conakry à la culture de la solidarité.


Dans son discours sur l’Esplanade du Stade, Diaby a dit que chacun de nous doit faire quelque chose pour sa nation, pour ses compatriotes. « À l'heure où nous sommes, mon ministère avec le soutien des autres départements, est en train de faire une collecte de fonds pour assister nos parents, frères et sœurs de Pita dont les cases sont parties en fumée. C'est un acte citoyen que tout le monde doit suivre '', a lancé dans la foulée, le ministre de l'unité de nationale et de la citoyenneté.

Du stade, il s'est rendu par à la mosquée de Tombo. Les sages du quartier s'en sont réjouis de sa visite et ont salué le travail qu’il mène sur le terrain dans le cadre de la promotion de la paix. Ces sages ont précisé que leurs sermons du vendredi étaient axés sur la cause défends le ministre..Sur place, de jeunes mobilisés ont assaini les lieux. Suivront les étapes des quartiers Nongo et Entan
A Enta, Diaby Gassama a palpé la réalité des vendeurs qui cohabitent avec des ordures. Pour mieux montrer l’exemple, le ministre a pris des gants et s’est emparé d’un balai pour débarrasser les lieux de ces immondices.. ''Si vous n'assainissez pas pour le l'État, vous n'assainissez pas pour le gouvernorat ou la Mairie, faites le pour votre santé. N'acceptez de vivre avec les saletés '', a conseillé Diaby Gassama. Cet acte citoyen a réjoui l'administrateur de ce marché. Rester à suivre l’exemple du ministre.
De Entan, le ministre et sa suite se sont rendus à la Casse de Madina. Gassama a demandé aux citoyens de libérer  les emprises de la route encore occupées. 
Cette cinquième journée de la SENACIP qui n’a pas du tout été de repos pour l'ancien ministre des droits humains et des libertés publiques a été aussi marquée par sa visite  aux jeunes du quartier Cosa. A un jeune assis dans un bar café, il a tenu à dire ceci : 'la SENACIP n'a pas pour vocation de régler tous les problèmes de la Guinée en une semaine. C’est une semaine symbolique. Chacun de nous peut poser des actions allant dans le sens du civisme sans même consulter mon ministère ''. Il a lancé comme d'habitude à ces jeunes un message de fraternité.

 Avant de regagner le ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Mme Agnès, conseillère au ministère des affaires étrangères et représentante du chef de l'État a fait comprendre aux jeunes que toutes les ambassades du pays prennent part à la semaine nationale de la citoyenneté et de la paix.

Share