Flash special

IMAGE Statut de Jérusalem: Donald Trump met le feu aux poudres au Proche et Moyen Orient !
vendredi 8 décembre 2017
Les premières manifestations ont éclaté jeudi, au lendemain de la décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Read More...

Massacre du 28 septembre 2009 : Alpha Condé, le dernier témoin à entendre…. ?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Share

Après Tibou Kamara, ministre d’Etat, conseiller personnel du Président Alpha Condé, après le Général Sékouba Konaté, il restera un grand témoin à auditionner pour mieux éclairer les guinéens sur ce qui s’est réellement passé le 28 septembre 2009. Il s’agit du Président Alpha Condé en personne. Le pool des juges d’instruction devrait trouver un moyen pour l’entendre. Il était membre du comité d’organisation de la manifestation du 28 septembre, chargé d’aller à l’étranger convaincre les occidentaux de la nécessité de chasser Dadis du pouvoir.

 

Au moment des faits, Alpha Condé, président du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) était un des éléments clés des Forces Vives de Guinée (regroupement des opposants, syndicalistes et acteurs de la société civile). Lorsque les opposants ont décidé d’organiser la manifestation pour protester contre une éventuelle candidature de Dadis,

Alpha avait (qui selon certains savait bien qu’il y aurait eu des dérives) avait curieusement réussi à quitter le pays sous le prétexte de mener le combat à l’extérieur. Cependant, Dr.Mohamed Diané (Secrétaire Administratif du RPG et actuel ministre Délégué à la Défense) était au stade. Dr.Diané, devrait (si ce n’est pas encore fait) être aussi écouté par les juges.

Il reviendra désormais au pool des juges d’instruction de trouver les moyens pour recueillir les témoignages du président du RPG (devenu Arc-en-ciel après la présidentielle de 2010). Pour la manifestation de la vérité!

 

Share